NoiMondoTV

La webTV che parla la tua lingua

progetto cofinanziato da
Unione Europea Ministero dell'Interno
Fondo europeo per l’integrazione di cittadini di paesi terzi
facebook
twitter
YouTube

Ressortissants UE

sanita5

Nella seguente sezione, suddivisa per paragrafi cliccabili, troverete pubblicata una miniguida per spiegare con un linguaggio semplice ed immediato quali sono le procedure, i documenti necessari, i luoghi e le prassi per poter essere assistiti in Italia da un punto di vista sanitario. La seguente guida si rivolge esclusivamente a cittadini comunitari presenti in Italia.

All’interno della sezione Sanità sono reperibili altre miniguide con le relative spiegazioni : cerca quella che fa al caso tuo.

Pour les citoyens avec CEAM : En cas de besoin de traitements médicaux pendant un séjour temporaire en Italie, les citoyens assurés dans un Etat membre de l’Union Européenne ou de l’Espace économique européen (Islande, Liechtenstein, Norvège), ou en Suisse (à partir du 1er juin 2002), ont droit à des consultations auprès des structures publiques et privées conventionnées au S.S.N.

Cependant, ils doivent présenter leur Carte européenne d’assurance maladie (CEAM) (ou son certificat de substitution). Sont considérées comme des consultations tous les traitements médicaux fournis gratuitement ou contre paiement d’un « ticket » (petite contribution payée par le patient).

Pour les citoyens avec certificat de substitution : les citoyens assurés dans un Etat membre de l’Union Européenne ou de l’Espace économique européen (Islande, Liechtenstein, Norvège), ou en Suisse (à partir du 1er juin 2002) ayant un attestation de droits différente de la CEAM, doivent présenter cette attestation à l’ASL de référence pour pouvoir bénéficier des traitements médicaux.

Certificats et  formulaires à présenter :

1)-Formulaire E106, E109, E120, E121 (ou document portable S1 ou SED S072)

Les titulaires des certificats ci-dessus doivent se présenter à l’ASL de référence avec le formulaire E106, E109, E120 ou E121. L’ASL se chargera de leurs inscriptions au Service National de Santé (SSN) et ils auront ainsi droit à une assistance médicale complète (y compris le droit à un médecin traitant/pédiatre) aux mêmes conditions qu’un citoyen italien.

En outre, aux titulaires des formulaires E106 et E120 (ou S1 ou S072 dans certains cas), l’ASL fournira un document contenant des informations nécessaires pour remplir la demande de consultation, à présenter au médecin traitant chaque fois que nécessaire.

2)- Formulaire E112 (ou document portable S2)

Les titulaires du formulaire E112 (ou S2), émis afin de recevoir des prestations fournies par une structure publique (ou conventionnée) qui ne soit pas une « Azienda Ospedaliera »[1], doivent présenter ce certificat à l’ASL de référence (qui héberge la structure sanitaire), qui fournira un document contenant les informations nécessaires pour remplir la demande d’hospitalisation destinée au médecin traitant.

Si l’hospitalisation a lieu auprès d’une « Azienda Ospedaliera », le formulaire E 112 (ou S2) doit être présenté auprès de cette structure.

3)- Formulaire E123 (ou document portable DA1)

Les titulaires du formulaire E123 (ou DA1) doivent présenter ce formulaire à l’ASL de référence, qui leur fournira un document contenant les informations nécessaires pour remplir la demande de consultation, à présenter au médecin traitant chaque fois que nécessaire.



[1] Structure de soin spécifique, liée à l’ASL locale.

Sur présentation de la Carte européenne d’assurance maladie (CEAM) ou de son certificat de substitution provisoire, les médecins généralistes et les pédiatres (médecins traitants) conventionnés au Service National de Santé (S.S.N.) examinent les patients et peuvent leur prescrire des consultations spécialisées, des analyses de laboratoire, des examens de diagnostic, des médicaments ou des hospitalisations.

Pour consulter la liste des médecins traitants conventionnés avec le S.S.N., il faut s’adresser à l’ASL de sa ville.

Du lundi au vendredi les consultations des médecins généralistes et des pédiatres conventionnés sont gratuites et exemptées de « ticket ».

Les horaires d’ouverture des cabinets médicaux sont établis par chaque médecin.

Le samedi, le dimanche et la nuit (de 20h00 à 8h00), pour les urgences, un service (gratuit) de garde nocturne est actif sur tout le territoire national ; en outre, il est possible d’appeler le 118 pour les urgences (pour plus d’informations, voir le paragraphe ci-dessous).

Voici le lien pour trouver rapidement le numéro de téléphone du médecin de garde de votre commune.

salute.regione.marche.it/Web/NumeriUtili/NumeriUtili.aspx?zt=114

L’été, dans les Régions très touristiques, est mis en place un service médical de garde touristique. Ce service est payant : le tarif varie selon les Régions ; le montant (et le coût d’autres prestations éventuelles) est avancé par le patient, mais il est entièrement remboursable sur présentation des reçus de paiement à sa compagnie d’assurance maladie. Celle-ci demandera à la compagnie italienne les tarifs des prestations à travers le formulaire E 126.

En Italie il existe 4 catégories de médicaments trouvables en pharmacie :

- les médicaments « sauve-vie », ou nécessaires : ils sont gratuits et délivrés sur présentation de l’ordonnance du médecin

- les médicaments avec « ticket » : il est nécessaire d’avoir l’ordonnance du médecin, et vous devez payer une partie de leur coût

- les médicaments qui ne sont pas à la charge du S.S.N. : ils sont délivrés sur présentation de l’ordonnance du médecin, cependant vous devez les payer entièrement

- les médicaments en vente libre : vous devez les payer entièrement, mais ils sont délivrés sans ordonnance

Il y a toujours une pharmacie d’ouverte aux alentours de votre domicile, même pendant la nuit : toutes les pharmacies affichent un tableau qui indique la pharmacie de garde ouverte pendant la nuit.

Voici le lien pour trouver rapidement les pharmacies de garde dans la région :

http://salute.regione.marche.it/Web/Farmacie/Farmacie.aspx?zt=114

En cas de grave urgence, le citoyen peut appeler le numéro 118, un service public gratuit de premiers secours, actif 24h/24 et qui garantit le transport en ambulance ou en hélicoptère (si le cas est très grave) du patient jusqu’à l’hôpital. Si le patient est capable de rejoindre l’hôpital de manière autonome, il peut se rendre aux service des Urgences (Pronto Soccorso) de l’hôpital le plus proche.

Quand on appelle le 118, il faut donner les informations suivantes très clairement :

- nom, prénom et numéro de téléphone de la personne qui appelle

- description de la situation d’urgence

- adresse du lieu où envoyer les secours

Ce service est normalement gratuit sur présentation de la Carte européenne d’assurance maladie (CEAM) ou de son certificat de substitution provisoire. Le paiement d’un « ticket » n’est demandé que dans certains cas.

L’hospitalisation dans les hôpitaux publics (et privés accrédités) peut avoir lieu à travers le service des Urgences, sur présentation de la Carte européenne d’assurance maladie (CEAM) ou de son certificat de substitution provisoire, ou bien sur ordonnance du médecin traitant.

Pour certaines prestations de premiers secours, le citoyen doit payer le « ticket ».

L’hospitalisation, en revanche, est exemptée du « ticket », c’est-à-dire qu’il n’est pas nécessaire de le payer.

Voici le lien pour trouver les principales structures hospitalières de la Région

http://salute.regione.marche.it/Web/NumeriUtili/NumeriUtili.aspx?zt=114

 

Les consultations spécialisées et tout autre examen éventuel, s’ils sont demandés par le médecin traitant et sur présentation d’une ordonnance, peuvent être effectués auprès d’une structure publique ou conventionnée. Cependant, pour ces prestations, il est nécessaire de payer un « ticket » (petite contribution demandée au patient).

Tous les citoyens (y compris les italiens) effectuent généralement leurs soins dentaires dans le secteur privé.

Cependant, grâce à une convention avec le S.S.N., il est possible de bénéficier du service d’odontologie présent dans les cabinets médicaux des ASL ou d’autres structures. Pour ces consultations, il faut payer un « ticket » et le temps d’attente est d’habitude très long.

Les citoyens étrangers déjà soumis à ces thérapies dans leur pays d’origine avant d’arriver en Italie pour un séjour temporaire, doivent se mettre d’accord avec la structure italienne pour bénéficier des mêmes thérapies. Sauf paiement éventuel d’un « ticket », ces thérapies sont gratuites sur présentation de la CEAM (Carte européenne d’assurance maladie).

Si l’utilisation de la Carte européenne d’assurance maladie (CEAM) ou de son certificat de substitution provisoire n’a pas été possible, le citoyen étranger peut, au retour dans son pays d’origine, demander à son assurance le remboursement des frais sanitaires engagés.

Pour bénéficier du remboursement il est nécessaire de présenter à l’assurance les reçus de paiement et les documents médicaux demandés. Pour plus d’informations sur ce sujet, veuillez vous adresser à votre assurance.

Partners

Provincia PU
Comune di Fano
Caritas Diocesana
ass. Millevoci
CSV Marche
ass. MilleMondi
L'Africa Chiama
ass. NuovoOrizzonte
Apito
Comunità Montana
Logo Cremi

Iscriviti alla Newsletter