NoiMondoTV

La webTV che parla la tua lingua

progetto cofinanziato da
Unione Europea Ministero dell'Interno
Fondo europeo per l’integrazione di cittadini di paesi terzi
facebook
twitter
YouTube

Enseignement et formation

istruzione-bambini

In Italia esiste il diritto-dovere all’istruzione e alla formazione che inizia a 6 anni. Il sistema nazionale d’istruzione è rappresentato dalle scuole pubbliche e private.

La scuola dell’obbligo è strutturata in due cicli di studio: il primo è costituito dalla scuola primaria e dalla scuola secondaria di primo grado (vedi paragrafo « Primo ciclo »); il secondo ciclo comprende il sistema dei licei e quello dell’istruzione e della formazione professionale (vedi paragrafo « Secondo ciclo »).

Tutti i percorsi del secondo ciclo permettono di accedere all’Università.

La crèche est ouverte à tous les enfants d’âge compris entre 3 mois révolus et 3 ans : elle peut donc durer jusqu’à 3 ans et elle peut être gérée par la Mairie ou par une organisation privée.
Pour inscrire son enfant à la crèche, il faut présenter une demande d’admission dans la période et au lieu indiqués par la Mairie (voir les liens ci-dessous pour plus d’informations). Dans cette demande, il est possible de choisir une ou plusieurs crèches par ordre de préférence, selon le lieu de résidence ou de travail.
A chaque demande sera attribué un certain nombre de points, en fonction des conditions de travail des parents, de l’existence d’autres enfants à charge et d’éventuels problèmes sociaux et sanitaires. Un classement est ainsi constitué pour l’admission des enfants.
Les tarifs des crèches municipales sont différenciés par catégories et par tranches de revenu, tandis que ceux des structures privées sont établis de manière autonome par chaque structure.

Les conditions d’accès à la crèche sont variables d’une ville à l’autre : pour de plus amples informations, il convient de se tourner vers la Mairie de sa commune de résidence.

Voici quelques liens utiles, relatifs au service de crèche des principales villes de la Province :

-Fano : oldsite.comune.fano.ps.it/pagina.aspx?pag=277

-Pesaro : www.comune.pesaro.pu.it/index.php?id=725

-Urbino : www.comune.urbino.ps.it/id/590/2256.aspx

À partir de l’année scolaire 2007/2008, un nouveau service dédié aux enfants de 2 ans a été institué : les « Sezioni Primavera ». Ces sections de la crèche sont liées à des écoles maternelles, elles s’adressent à des enfants entre 24 et 36 mois (un à deux ans) et font office de lien entre la crèche et l’école. Pour y accéder, il convient de se tourner directement vers la direction de l’école.

 

Peuvent s’inscrire à l’école maternelle tous les enfants qui fêtent leur 3e anniversaire avant le 30 avril de l’année scolaire de référence. L’école maternelle dure 3 ans et peut être gérée par la commune, par l’État ou par des organisations privées. Pour inscrire son enfant à l’école maternelle municipale, il faut se tourner vers le département des services scolaires de la Mairie de la commune de référence ; dans tous les autres cas, il faut s’adresser au secrétariat de l’école choisie. Dans les écoles publiques, l’inscription se fait sur la base d’un classement.
Les frais d’inscription des écoles municipales sont différenciés par catégories et par tranches de revenus, et les tarifs des écoles privées sont établis de manière autonome par chaque structure.

Voici le lien recensant toutes les écoles maternelles paritaires1 de la Province de Pesaro-Urbino :
http://www.marche.istruzione.it/PS_paritarie_SM.shtml

Voici quelques liens utiles, relatifs aux écoles maternelles des principales villes de la Province de Pesaro-Urbino :

-Fano : oldsite.comune.fano.ps.it/pagina.aspx?pag=278

-Pesaro : www.comune.pesaro.pu.it/index.php?id=260

-Urbino : www.comune.urbino.ps.it/id/590/2258.aspx

Cliquez sur le lien suivant pour accéder à la liste des établissements scolaires de toute la région Marches, quel que soit leur statut ou leur degré : il est possible d’y trouver la liste complète des écoles, avec pour chacune son site Internet, son adresse mail et son numéro de téléphone : www.marche.istruzione.it/scuole.shtml

 

L’école élémentaire ou école primaire

L’inscription à l’école élémentaire est obligatoire à 6 ans, et facultative à 5 ans et demi (peuvent s’inscrire les enfants qui fêtent leur 6e anniversaire avant le 30 avril de l’année scolaire de référence). L’école élémentaire dure 5 ans.
Pour obtenir plus d’informations sur l’école élémentaire, il est préférable de s’adresser directement à la direction pédagogique de l’école compétente sur le territoire, ou bien de se renseigner auprès de la Mairie de la commune de résidence – dans le cas d’une école publique – ou auprès de l’école privée.

Voici les listes des écoles élémentaires présentes dans la Province de Pesaro-Urbino, ainsi que les numéros de téléphone et adresses mail pour recevoir des informations complémentaires :

Liste des écoles élémentaires à Fano :
oldsite.comune.fano.ps.it/pagina.aspx?pag=283

Liste des écoles élémentaires à Pesaro :
www.comuni-italiani.it/041/044/scuole/cap61100.html

Liste des écoles élémentaires à Urbino :
www.comune.urbino.ps.it/id/305/1060.aspx#elementare
Le collège (école de l’enseignement secondaire de premier degré)

Il s’agit d’un parcours d’enseignement qui suit l’école élémentaire et qui dure 3 ans.
Pour obtenir plus d’informations, il est possible de s’adresser à la direction pédagogique du collège compétent sur le territoire, ou bien de se renseigner auprès de la Mairie de la commune de résidence – dans le cas d’un établissement public – ou auprès du collège privé.

Cliquez sur le lien suivant pour accéder à la liste des établissements scolaires de toute la région Marches, quel que soit leur statut ou leur degré : outre la liste des établissements, il est possible d’y trouver les sites Internet, les adresses mail et les numéros de téléphone de chaque établissement :
www.marche.istruzione.it/scuole.shtml

Le deuxième cycle est composé du système des lycées et de l’enseignement professionnel. Tous les parcours scolaires permettent d’accéder à l’université. Il est possible de passer d’un parcours à l’autre et il est également possible de changer d’orientation à l’intérieur du même parcours.

En Italie coexistent plusieurs types de lycées : Artistique (structuré en six spécialités), Classique, de Sciences humaines – option économique et sociale, Linguistique, Musical et Choreutique, Scientifique – option sciences appliquées.
Lycées
L’enseignement au lycée est divisé en deux périodes de 2 ans, auxquelles s’ajoute une cinquième année destinée à l’approfondissement disciplinaire et à l’orientation vers les études supérieures. La formation en lycée dure donc 5 ans, à l’issue desquels il faut passer un examen qui permet l’inscription à l’université et aux études supérieures artistique, musicale, ou choreutique.

Enseignement technique
L’enseignement technique dure 5 ans, et répond précisément aux besoins du monde de la production italien, en particulier dans les domaines du commerce, du tourisme, de l’industrie, des transports, du bâtiment, de l’agriculture et des activités à caractère social (services à la personne). Il existe de nombreux parcours et niveaux de spécialisation. Les principaux parcours sont : comptabilité et expertise commerciale ; expertise industrielle ; expertise agricole ; métier de géomètre ; expertise touristique.
L’enseignement professionnel dure 5 ans, mais il prévoit la possibilité d’obtenir un diplôme professionnel après les trois premières années.

Tous les parcours (ceux du lycée comme ceux de l’enseignement technique et professionnel) se concluent par un examen d’État et permettent l’accès aux études supérieures (université, Haute Formation Artistique, Musicale et Choreutique – « AFAM », Système d’Enseignement et de Formation Technique Supérieure – « IFTS » : voir les chapitres suivants).
Enseignement et formation professionnelle (« IFP »)
Il s’agit de parcours d’études d’une durée de 3 ou 4 ans, qui permettent d’obtenir des diplômes professionnels, reconnus aux niveaux national et européen et utilisables immédiatement dans le monde du travail.
Si le diplôme obtenu résulte d’au moins 4 ans de formation et que l’élève effectue une cinquième année de préparation à l’examen d’État, il peut alors s’inscrire à l’université.
Le diplôme quadriennal obtenu au terme du parcours d’enseignement et de formation professionnelle donne également un droit d’accès à l’enseignement technique supérieur.

Cliquez sur le lien suivant pour accéder à la liste des établissements scolaires de toute la région Marches, quel que soit leur statut ou leur degré : il est possible d’y trouver la liste complète des écoles, avec pour chacune son site Internet, son adresse mail et son numéro de téléphone : www.marche.istruzione.it/scuole.shtml

Le système d’enseignement universitaire est composé de deux niveaux et prévoit pour chaque Faculté :
- un premier niveau d’une durée de 3 ans (« Laurea »1)
- un second niveau d’une durée de 2 ans (« Laurea Specialistica »2)
Toute personne en possession de son diplôme de lycée ou de son diplôme professionnel peut s’inscrire à l’université pour y obtenir une Licence ou un Master.

L’accès aux universités italiennes est autorisé aux :
- citoyens ressortissants UE, ou ressortissants hors UE résidant en Italie, tous égaux aux citoyens italiens en ce qui concerne l’inscription ;
- citoyens étrangers présents en Italie, en possession d’un permis de séjour en règle ;
- citoyens étrangers résidant à l’étranger, en possession d’un visa pour motif d’études.
Les titres d’études valables pour l’accès à l’université sont tous ceux qui sont délivrés après une période d’enseignement scolaire d’au moins 12 ans. Si la période d’enseignement suivie hors de l’Italie est inférieure à 12 ans, il faut présenter, en plus du diplôme original de fin d’études secondaires, une certification délivrée par l’université de provenance qui atteste la réussite à tous les examens prévus :
- lors de la première année d’études universitaires, dans le cas d’un système scolaire d’une durée de 11 ans ;
- lors des deux premières années d’études universitaires, dans le cas d’un système scolaire d’une durée de 10 ans.

Comment et où s’inscrire ?
La demande d’inscription doit être présentée aux guichets du secrétariat dédié aux étudiants étrangers, dans les délais prévus (entre juillet et septembre).
Pour l’inscription, il faut présenter son titre d’études validé par la Représentation Diplomatique Consulaire Italienne compétente.
La liste des postes disponibles est établie chaque année académique par les universités, et elle est consultable sur le site Internet du Ministère de l’Éducation, de l’Université et de la Recherche : www.miur.it
En fonction de l’université, les titres suivants peuvent être considérés comme des titres préférentiels pour l’accès à l’université :
- le diplôme de langue et de culture italienne délivré par les universités pour personnes étrangères de Perouse et de Sienne ;
- le certificat de compétences en langue italienne délivré par l’université de Rome III et par les universités pour personnes étrangères de Perouse et de Sienne ;
- tout certificat de compétences en langue italienne délivré à l’étranger.

Visa et permis de séjour pour étudier en Italie
Le visa et le permis de séjour pour motifs d’études sont renouvelés pour les étudiants qui :
- ont réussi un partiel3 pendant la première année d’études, et au moins deux dans les années suivantes.
- justifient avoir connu de graves problèmes de santé, auquel cas le renouvellement du permis de séjour ne nécessite la réussite que d’un partiel.
Aucun renouvellement ne peut être délivré plus de 3 ans après la fin des études.
Pourvu que l’université donne son accord, il est possible de changer de parcours d’études.
Il est également possible de demander un autre renouvellement du permis de séjour pour motifs d’études afin d’obtenir un Master ou un Doctorat.

Coûts et bourses d’études
Les coûts de l’université en Italie dépendent de l’université et de la Faculté choisies. Pour plus d’informations, il convient de consulter le site Internet ou de contacter les services de l’université choisie.
Les Régions peuvent permettre l’accès gratuit à l’université pour les étudiants étrangers qui se trouvent dans des conditions économiques difficiles, pourvu que ces derniers fournissent les documents demandés. En outre, les étudiants étrangers peuvent obtenir des bourses d’études, des « prestiti d’onore »4 et un logement. Pour plus d’informations sur l’accès à ces services, il convient de s’adresser au secrétariat pour étudiants étrangers de son université ou de l’université que l’on souhaite intégrer.
Universités présentes dans la Région Marches :

Voici la liste des principaux pôles universitaires présents dans la Région Marches :

- ANCONE – Université Polytechnique des Marches (www.univpm.it)

- URBINO – Université d’Urbino « Carlo Bo » (http://www.uniurb.it)
Des pôles détachés de l’université d’Urbino se trouvent à Fano et Pesaro.

- MACERATA – Université de Macerata (www.unimc.it)

- CAMERINO – Université de Camerino (www.unicam.it)

Il s’agit de parcours de formation à haute spécialisation technique et professionnelle, d’une durée variant d’un à deux ans, stages inclus : ils servent à former des techniciens très demandés sur le marché du travail.
Les parcours IFTS rentrent dans la programmation de l’offre de formation des Régions, suivant un plan triennal. Pour obtenir des informations sur chaque parcours, il convient de visiter les sites suivants :
http://www.indire.it/ifts

http://http//www.bdp.it/ifts/2003/home.php.

La participation aux cours est gratuite ; dans certains cas, un remboursement horaire des frais est prévu.
Peut accéder à la formation toute personne en possession soit de son diplôme de fin d’études secondaires supérieures, soit de son diplôme professionnel de technicien, délivré à la fin du parcours quadriennal (de 4 ans) de formation professionnelle.
L’accès est également permis à toute personne en possession de l’admission en 5e année de lycée, ainsi qu’à ceux qui n’ont pas de diplôme de fin d’études secondaires supérieures. Pour ces derniers, des procédures particulières permettent de certifier les compétences acquises dans les précédents parcours d’enseignement, de formation et de travail.

Pour pouvoir poursuivre des études en Italie et s’inscrire à des formations post-diplôme, il faut présenter sa demande à l’université ou à l’institut d’enseignement universitaire que l’on souhaite intégrer. Les universités et instituts, dans le cadre de leur autonomie et d’éventuels accords bilatéraux ou de conventions internationales en la matière, statuent sur la reconnaissance des titres d’études étrangers.

Il faut joindre les documents suivants à sa demande :
- photocopie du diplôme obtenu traduit, légalisé et accompagné d’une « déclaration de valeur » émise par la Représentation Diplomatique Consulaire Italienne ;
- photocopie du diplôme d’études supérieures, légalisé et accompagné d’une « déclaration de valeur » émise par la Représentation Diplomatique Consulaire Italienne (en cas d’inscription en Master, ou au cours de spécialisation post-licence ou post-master)
- certificat des examens universitaires passés, traduit et légalisé
- récapitulatif des examens passés
- photocopie d’une pièce d’identité ou du permis de séjour

Après présentation de la demande et des documents requis, les autorités académiques évaluent le titre d’études, et déclarent son équivalence avec tout ou partie du diplôme italien : dans le premier cas, tous les examens seront reconnus ; dans le second cas, seulement une partie.
L’université doit prendre une décision sous 90 jours à partir de la présentation de la demande.

Reconnaissance de certains diplômes professionnels
Pour obtenir la reconnaissance de sa qualification professionnelle en Italie, il faut présenter sa demande à l’autorité compétente. Pour obtenir la liste détaillée des professions et leur autorité de référence, consulter le site suivant :
http://www.integrazionemigranti.gov.it/archiviodocumenti/lavoro/Documents/elenco.pdf

Dans les 30 jours suivant la réception de la demande, l’autorité compétente effectue la vérification des documents demandés.
Dans les 4 mois suivant la présentation de la demande ou son éventuelle transmission, l’autorité procède à la reconnaissance du diplôme.

Professions et ministères compétents pour la reconnaissance
Pour les diplômes relevant du domaine infirmier et médical, la compétence revient au Ministère de la Santé. Pour les professions suivantes, le Ministère compétent pour la reconnaissance des diplômes est celui de la Justice : avocat, commercial, biologiste, chimiste, agronome, géologue, ingénieur, psychologue, consultant ressources humaines, géomètre, journaliste, expert agricole ou industriel.
Pour les professions de consultant en propriété industrielle et de médiateur commercial, le Ministère compétent pour la reconnaissance du diplôme est le Ministère du Développement Économique. Pour la profession d’enseignant, le Ministère compétent est le Ministère de l’Enseignement, de l’Université et de la Recherche.

Partners

Provincia PU
Comune di Fano
Caritas Diocesana
ass. Millevoci
CSV Marche
ass. MilleMondi
L'Africa Chiama
ass. NuovoOrizzonte
Apito
Comunità Montana
Logo Cremi

Iscriviti alla Newsletter